Avantages après l’arrêt

Avantages immédiats et à moyen terme

Après 20 minutes : 

• Baisse de la pression sanguine et du rythme cardiaque à un niveau normal 

• Hausse de la température des extrémités à un niveau normal 

Après 8 heures : 

• Baisse du monoxyde de carbone sanguin au taux normal 

• Hausse de l’oxygène sanguin au taux normal 

Après 24 heures : 

• Début de la baisse de probabilité d’accident cardiaque 

Après 48 heures : 

• Repousse des terminaisons nerveuses 

• Début de l’amélioration du goût et de l’odorat 

Après 2 semaines à 3 mois : 

• Amélioration de la circulation 

• Plus grande facilité de marche 

• Amélioration de la fonction pulmonaire (jusqu’à +30%) 

“Je ne suis plus hors d’haleine en montant les escaliers.” 

“Je n’ai plus besoin de me racler constamment la gorge.”

Après 1 à 9 mois : 

• Diminution de la toux, de la congestion des sinus, de la fatigue et du souffle court 

• Repousse des cils pulmonaires (minuscules cheveux) qui permettent d’évacuer le mucus, 
de nettoyer les poumons et de réduire les infections 


“J’ai bien moins d’arrêts de travail : j’attrape moins souvent froid, j’ai moins de maux de gorge” 

“Quel soulagement, de ne plus être abruti par ces maux de tête” 

“Incroyable, ce que je me concentre mieux”

Après 1 an : 

• Le risque d’artérite coronarienne est divisé par deux par rapport à un fumeur 


“Je n’ai plus peur, le matin, de ce poids dans la poitrine”

Après 5 ans :  

• Le risque d’accident cardiovasculaire est celui d’un non-fumeur

• Le risque de cancers de la bouche, de la gorge, de l’oesophage, de la prostate, du rein et du pancréas diminue. 

Après 10 ans : 

 • Le risque de cancer du poumon tombe à près de la moitié de celui d’un fumeur

En outre, si vous souffrez d’une maladie chronique telle que le diabète, l’asthme ou l’insuffisance rénale, arrêter de fumer peut améliorer votre état de santé de façon spectaculaire. 

Source : OMS 

Dernière modification le 3 février 2015

Imprimer